Module 2 – Semaine 2 : notes

Le numérique au service de la formation des adultes

D’une semaine sur l’autre

Le numérique

  • renforce les pratiques pédagogiques des formateurs

  • transforme les unités de lieu, de temps de la formation

  • décloisonne les dispositifs d’accès au savoir

Points Abordés

Une synthèse sur les courants de l’individualisation des formations d’adultes
– Le numérique et personnes peu qualifiées
– La révolution numérique et pratiques pédagogiques
– Le tutorat en formation et le numérique
– La veille pédagogique du formateur d’adultes

Synthèse sur les courants des l’individualisation des formations d’adultes

Repères autour de l’individualisation

L’individualisation des formations des adultes (Padlet)

Auteur : Barbara Frizon

A/ Sujet : Individualisation

Il s’agit d’adapter la formation aux besoins et projet de la personne qui entre en formation.

Pour répondre à cette finalité d’individualisation il faut :

  • – une connaissance de la spécificité du public accompagné
  • – un travail sur le trajet et le projet pour inclure la formation dans un schéma globale ainsi l’acte de se former prend tout son sens.

L’objectif de la formation individualisée : permettre d’accéder à l’autonomie dans la formation – ce qui ne signifie pas seul mais posséder les compétences permettant de se projeter, de construire un plan d’action et de se former.

L’individualisation est définit par Leselbaum Nelly dans le dictionnaire de l’éducation comme étant « Une démarche qui cherche à mettre en oeuvre un ensemble diversifiés de moyens, de procédures d’enseignement et d’apprentissage pour que les sujets formés, d’âges, d’aptitudes, de cultures et de comportements variés, atteignent par des voies différentes des objectifs et savoirs communs »

L’auteure repère trois niveaux d’individualisation,

  • « l’individualisation des objectifs »,
  • « l’individualisation des moyens » et
  • « l’individualisation des méthodes ».

Repérage des besoins

  • Repérage des besoins en formation pour proposer un plan de formation adapté aux besoins de la personne
  • En lien avec la réalité professionnelle
  • Acquisition méthodologie

Individualisation et collectif

Individualisation n’exclut par le collectif. La notion d’individualisation en formation ne signifie pas que la personne est seule avec le formateur. Dans un collectif l’individualisation se fait au niveau des moyens, des objectifs ou des méthodes plutôt qu’en fonction du nombre de personne. A partir de cette conception l’individualisation semble se rapprocher de l’idée d’espace d’autoformation.

Intérêts du collectif

C’est de pouvoir partager avec des pairs et d’échanger. Il est nécessaire de favoriser dans le groupe l’entraide, chacun possédant ses propres compétences dans des domaines différents, chacun pouvant ainsi partager son savoir avec les autres. L’hétérogénéité d’un groupe est intéressante pour le partage et l’entraide. L’auteure Anne Vinérier présente les avantages du groupe de formation, « le groupe stimule l’apprentissage ; il permet une communication à travers laquelle l’information circule, les expériences s’échangent et sur lesquelles peuvent s’inscrire de nouvelles connaissances »

B/ Sujet : Apprenance

L’attribution à chacun de la prise en charge individuelle de sa formation et de ses projets entraîne une nouvelle conception sociale des individus.

« […] des sujets sociaux apprenant en toute situation, à tout âge, en toute condition »

La formation n’est pas un espace où l’on n’enseigne mais un lieu où les personnes viennent se former, espace d’apprentissage, espace de ressources. → une organisation nouvelle.

« Les dispositifs pédagogiques deviennent plus complexes, plus individualisés, plus flexibles, plus responsabilisants, les « formés » deviennent « apprenants »

L’apprenance introduit de nouveaux questionnements en termes dingénierie pédagogique et d’ingénierie de l’accompagnement. Ces formés que l’on ne forme plus mais qui se forment par eux-mêmes sont des apprenants en quête de savoir, de connaissances et spécifiquement de ressources leur permettant d’atteindre et de concrétiser leur projet.

La question à se poser : « comment accompagner les apprenants dans leurs apprentissages ? »

Le formateur n’est plus celui qui transmet un savoir de manière formel mais il fait le lien entre des savoirs, des moyens pour que chacun puisse satisfaire de manière autonome à ses besoins individuels de formation.

C/ Sujet : Autodirection

« processus dans lequel les individus prennent l’initiative, avec ou sans l’aide des autres, pour faire le diagnostic de leurs besoins et formuler leurs objectifs d’apprentissage, pour identifier les ressources humaines ou matérielles pour apprendre, pour choisir et mettre en oeuvre les stratégies – d’apprentissage appropriées, et pour évaluer les résultats des apprentissages réalisés »

Les personnes ont besoin d’acquérir, non pas un capital de savoir, mais des aptitudes, des connaissances leur permettant de se diriger dans cette société apprenante pour répondre à leurs besoins personnels en termes d’apprentissage.

Les accompagnateurs ont pour objectif de travailler l’ingénierie pédagogique dans le cadre de l’accompagnement à l’autoformation. Cette ingénierie pédagogique renvoie à se poser la question de l’auto-direction des personnes dans leurs apprentissages.

L’intentionnalité d’apprendre des personnes désireuses de se former vont les entraîner à rechercher les moyens, les ressources et identifier les espaces et personnes pouvant lui être utile ou l’accompagner dans ce cadre.

D/ L’autoformation

Nouvelle conception de la formation

Autoformation = « l’action de former ; fait de se former ou d’être formé ».

C’est l’ « Action de créer, de produire quelque chose » qui renvoie à un « processus par lequel une chose acquiert la forme, l’organisation qui lui donne son existence, son identité.

Le terme autoformation dans son sens général signifie la formation autonome de soi par soi (Lien avec la définition d’autodidacte.). Se différencie de l’autodidaxie par l’intermédiaire d’un logiciel permettant de se former. Mais cette définition renvoie à une signification de l’autoformation selon laquelle la personne se forme seule ou avec un outil informatique. Selon la définition du dictionnaire il n’y pas d’intervention d’un tiers n’y même d’un collectif.

Galaxie de l’autoformation

• Autoformation intégrale,existentielle,sociale,cognitive,éducative

Vidéo : Séance de formation individualisée avec un support numérique

Greta d’Eure et Loir : séance de travail en autonomie, cadre Visa Trois en un Centre.

Formatrice Fabienne Nouvian-Belotti

FBN :

  • Compléter le travail fait un cours par un autre biais.
  • Avantage de la foad : Retour sur le travail effectué par la plateforme
  • + d’interactivité
  • Perspective : création d’exercices plus personnalisés

Apprenants :

  • Espace temps plus important : Plus de temps pour étudier
  • Dynamisme

Conclusion : Le numérique vient renforcer, prolonger, faciliter les dispositifs de formation.

Numérique et personnes peu qualifiées

Vidéo : Céline Dran – Cafoc-Auvergne

  • L’Europe a reconnu la compétence numérique comme faisant partie des compétences clés que tout citoyen doit acquérir
  • Risques d’exclusions si on ne désire pas entre dans la société numérique.
  • Le numérique =
  • Nécessité dans sa vie professionnelle et personnelle.
  • Une ressource à mobiliser ET une compétence à développer.
  • Fracture numérique lié aux usages plutôt qu’aux accès
  • Littéracie numérique
  • Elle concerne les compétences informationnelles et numériques comme la capacité à aller chercher les informations, à les trier, à recouper les sources, à être proactif.
  • Développer une littéracie numérique des apprenants pour éviter la fracture ou l’exclusion numérique et permettre des usages réfléchis des services, outils et ressources disponibles.
  • Travailler son identité numérique sociale et professionnelle.
  • Reconnaissance de la culture numérique : e-apprenants
  • Enrichissement de l’ingénierie : muti-canalité (combinaison image, son, texte) facilite l’apprentissage + sollicitation de la créativité, multimodalité
  • Multimodalité : combinaison de plusieurs modalités et moyens de formation mis à disposition d’un apprenant pour lui permettre de réaliser son apprentissage en termes de lieux, de temps, de mode d’apprentissage, de supports, de tutorat.-> développer un réseau avec le formateur et les pairs. Rique de l’assimiler à une formation en ligne soit ne pas supprimer la dimension présentielle à ce type de formation.

Révolution numérique et pratiques : Impact du numérique sur nos pratiques

Vidéo : Céline Dran – Cafoc-Auvergne

  • Accélération du rythme des innovations
  • Internet =
  • lieu du savoir (volume d’info double tous les ans) mais flux d’information très important = Infobésité, foisonnement informationnel, halo communicationnel
  • Ouvre l’accès à une masse de ressources mutualisées (cf Khan académy et conférences TED)
  • La compétence à développer chez les apprenants n’est plus d’emagasiner des connaissances mais de savoir les trouver, les analyser, les valider et les utiliser.
  • Avec le web 2.0, internet ne permet plus seulement de distribuer l’information à des milliers de personnes mais à des millions de personnes de distribuer l’information. Echange et interaction. On peut donc now apprendre par les pairs mais besoin d’accompagnateurs.
  • Les formateurs doivent mettre à disposition des occasions où les formés peuvent apprendre.
  • Impact du numérique dans l’apprentissage :
  • Repenser les processus d’apprentissage avec plus d’interaction, de sociabilité et de motivation.
  • Construire l’espace classe comme un espace pédagogique favorisant le travail collaboratif et les échanges entre apprenants permettant de construire les savoirs.
  • Le formateur doit mettre en place les conditions pour optimiser la rencontre entre les personnes et les connaissances dispos.
  • Donc nécessité d’aborder les notions et les apprentissages, de changer le contexte et d'(inventer de nouvelles activités rendues possibles par les outils numériques.
  • Utiliser les potentialités pédagogiques des outils pour que les activités soient pertinentes. Les nouvelles formes ne sont pas à chercher dans les technologies mais dan sles transformations du système pédagogiques qu’elles rendent possibles.

Tutorat et Numérique

Accompagnement en formation, Barbara Frizon

  • « La formation n’est pas dirigée par un autre que le sujet qui se forme »
  • Accompagner = cheminer avec l’autre, partager un temps et un temps et un espace, soutenir, aider, conseiller
  • Aussi Accompagnement en formation :
  • Etablir une formation
  • Proposer un cadre et un contrat d’engagement
  • Pratiquer un posture d’écoute
  • Adapter l’accompagnement à la sitation de la personne – INDIVIDUALISER
  • Posture d’accompagnement
  • L’attitude veille ( être présent sans intervenir, croire en l’autre, proposer mais ne pas imposer)
  • Une posture tri-pilaire (conduire, guider (conseil),escorter (prendre soin),
  • Réflexivité : se distancier de sa pratique : devenir le praticien réflexif au sens de Schön
  • Le formateur est : un accompagnateur, un tuteur, médiateur des apprentissages, guide, personne ressource, évaluateur
  • Notion de tutorat : aider au travail
  • Tuteur à distance :
  • Accompagne l’apprenant dans son processus d’apprentissage
  • Accompagne l’utilisation et l’appropriation du matériel technique
  • Aide au développement des compétences
  • Soutient et conseille dans l’organisation du travail
  • Médiateur entre savoir, institution et apprenant
  • Conclusion : le formateur est un accompagnateur en formation qui n’est plus considéré comme un transmetteur de savoirs mais comme un facilitateur, ue personne ressource dans la formation de l’apprenant. C’est un médiateur au sens où il intervient comme un tiers entre le savoir et l’apprenant.

Témoignage de Marion Pons, Greta Besançon sur sa pratique du tutorat à distance

  • PIF : Protocole individuel de formation

Veille pédagogique du formateur d’adultes

La veille pédagogique et la curation , Valérie Quenet, Marie Vilayseng

Veille :Déf de Pinte, 2005 : c’est un processus régulier de recherche, analyse et sélection d’information pertinentes dans le domaine de l’éducation. […] le but de la veille pédagogique est de détecter et faciliter les recherches documentaires, identifier des réseaux d’expertise qui esquissent la carte des principaux concepts d’un champ ».

Curation, Déf wikipédia : C’est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer, et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. La curation s’inscrit dans la mouvance du Web sémantique, un écosystème plus organisé qui permettrait aux machines de traiter plus intelligemment les requêtes des internautes et d’afficher des pages de résultats plus pertinentes ».

La démarche de veille : après avoir choisi l’outil

  1. Définir la thématique
  2. Sélectionner les sources
  3. Recueillir l’information
  4. Choisir le contenu
  5. Organiser/éditorialiser les résultats de la recherche
  6. Partager ses résultats.

Types de veille

  • Veille brute = Newsletter, google alert, slideshare, calaméo, youtube etc….
  • Editorialisation de contenus grâce à scoop it ou pearltree
  • Ex : Symbaloo , scoop it.

Prolongement : (liens intéressants)

  • Le portail Skoden de le région Bretagne pour la Formation Ouverte et A Distance :

http://skoden.region-bretagne.fr/

Activité transversale  : alimenter son EAP

Autres Activités :

Hangout avec Jacques Cartier sur les compétences numériques des formateurs en lien avec le C2i2e le vendredi 14 novembre de 18h à 19h.

Jacques Cartier est consultant, enseignant honoraire à l’université de Franche-Comté Besançon pour le Master en Ingénierie Pédagogique dans les Dispoitifs Ouverts et à Distance.

Activité Veille et Curation

1/ Faire une curation d’articles avec Zeef (ou l’outil de votre choix), sur les thèmes qui vous intéressent.

Au regard de nos thèmes de travail actuel, mon collègue Aristide Criquet qui suit également ce mooc, et moi-même avons décidé d’adjoindre nos forces sur cette activité et d’orienter notre curation vers le domaine suivant : l’enseignement et les apprentissages dans le premier degré à l’aide de la tablette tactile. C’est en ce sens que nous vous proposons le document suivant :

Lien vers notre Zeef : l’enseignement et les apprentissages dans le premier degré à l’aide de la tablette tactile.


2/ Intégrer votre curation sur votre EAP

=> cf ci dessus

3/ Partager l’adresse (URL) de la page de votre EAP contenant votre curation en la saisissant sur le wiki  Veilles et curations.

Ressources utiles

L’outil de la semaine : ZEEF.COM

Le quiz de la semaine : 15/15 cf Mes réponses au Quiz

Publicités